Suivez nous

Football

Abidjan en liesse !

La Côte d’Ivoire, pays hôte, a battu le Mali sur le score de 2 buts à 1 après prolongations (temps réglementaire 1-1), samedi au stade de la Paix à Bouaké, pour rejoindre la RD Congo en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football.

Malgré leur qualification en quart, la Côte d’Ivoire a signé des résultats en dents de scie lors de cette CAN. Lors de la phase des poules, le pays hôte s’est fait peur avec une qualification acquise de justesse. Après avoir bien commencé contre la Guinée-Bissau, les Eléphants se sont inclinés face au Nigeria (0-1) et la Guinée Equatoriale (4-0). Des résultats leur valant de finir à la 3e place. Mais le double vainqueur de la CAN a réussi à renaitre de ses cendres et à éliminer en 8es de finale le Sénégal (aux tirs au but), un des grands favoris de la compétition.

De leur côté, les Maliens, après être sortis leaders d’un groupe composé de l’Afrique du Sud (2-0), la Namibie (0-0) et la Tunisie (1-1) sans perdre une seule fois, rêvaient d’un premier sacre, mais ont buté sur une équipe ivoirienne plus déterminée à s’emparer du ticket du dernier carré.

Dès la 16è minute, l’arbitre de la rencontre a sifflé un pénalty en faveur du Mali, après qu’Odilon Kossounou ait fauché Lassine Sinayoko dans la surface. Adama Traoré a frappé sur la gauche du gardien ivoirien Fofana, qui a réussi à stopper le tir en deux temps.

Les Ivoiriens, réduits à dix peu avant la mi-temps (44è) après l’expulsion de Kossounou, ont subi la pression des Maliens qui voulaient inscrire le but du KO, mais c’était sans compter sur la vigilance de la ligne défensive des Eléphants conduite par le gardien Fofana.

Les assauts des Aigles du Mali ont fini par porter leurs fruits, quand Dorgeles a placé une frappe puissante du droit qui se loge dans la lucarne d’un Fofana immobile (71è).

Fidèles à eux-mêmes, les Ivoiriens n’ont pas baissé les bras malgré leur infériorité numérique et ont réussi à remettre les pendules à l’heure à la 90è minute : à l’entrée de la surface, Seko Fofana voit son tir être contré, Simon Adingra suit et se jette pour catapulter le ballon dans les filets du Mali. Les deux protagonistes disputent alors les prolongations qui ont souri au pays hôte.

Alors que les deux équipes se préparaient à disputer la fatidique séance des tirs au but, la Côte d’Ivoire marque le but de la délivrance à la 122è minute : après un ballon renvoyé par la défense, Seko Fofana arme une reprise de volée et Oumar Diakité dévie le ballon pour inscrire de but de la qualification.

En demi-finale, la Côte d’Ivoire affrontera le République Démocratique du Congo, qui a facilement battu, vendredi, la Guinée par 3 buts à 1. La seconde demi-finale mettra aux prises le Nigeria, qui a éliminé l’Angola (1-0) et le vainqueur du dernier quart prévu ce soir entre le Cap Vert et l’Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud s’est qualifiée pour le dernier carré de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, à la faveur de sa victoire sur le Cap Vert aux tirs au but (2 à 1, 0-0 après prolongations), samedi soir au stade Charles-Konan-Banny de Yamoussoukro.

En demi-finale, l’Afrique du Sud retrouvera le Nigeria qui a éliminé la veille l’Angola par 1 but à 0. L’autre demi-finale opposera la RD Congo à la Côte d’Ivoire.

Les Ivoiriens ont battu plus tôt le Mali (2-1, après prolongations), tandis que la RDC a disposé, vendredi, de la Guinée par 3 buts à 1.

Invaincus depuis le début de la compétition, les Cap-Verdiens, qui ont écarté la Mauritanie en huitièmes (1-0), rêvaient d’accéder pour la première fois de leur histoire au dernier carré. Les Requins Bleus avaient remporté deux de leurs trois matches en phase de poules face au Ghana (2-1) et au Mozambique (3-0), avant d’accrocher l’Égypte (2-2).

De son côté, l’Afrique du Sud a pris le meilleur sur la sélection marocaine (2-0) en huitièmes. En phase de poules, les Bafana Bafana avaient connu un premier tour poussif en démarrant par une défaite face au Mali (2-0) avant de se racheter face à la Namibie (4-0). Ils ont, ensuite, assuré l’essentiel en se neutralisant face à la Tunisie (0-0).

Les deux sélections n’ont pas pu se départager au terme de la première période, marquée par des tentatives de part et d’autre, mais sans incidence sur le tableau d’affichage.

La deuxième période et les prolongations ont, elles aussi, connu une rivalité intense entre les deux protagonistes, qui ont fini par se quitter dos à dos.

Au terme de la séance des tirs au but, les Sud-africains ont décroché le ticket des demi-finales grâce notamment au gardien Ronwen Williams qui a arrêté quatre tirs au but.
KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football