Suivez nous

TV / Podcast /Medias

beIN SPORTS replonge dans les souvenirs du Mondial 2022

Douze mois après la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, nous replongeons dans les souvenirs pour revivre quelques-uns des moments les plus mémorables d’un tournoi dont on parle aujourd’hui comme l’un des meilleurs de ses 93 ans d’histoire.

Pour marquer les 12 mois qui se sont écoulés depuis que la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ a capté l’attention du monde entier, beIN SPORTS a diffusé chaque match du tournoi historique en direct le jour où il s’est déroulé l’année dernière. Alors que les phases à élimination directe débutent, nous mettons en lumière cinq des meilleures intrigues des tours éliminatoires, que les abonnés peuvent revivre en intégralité sur la chaîne en clair de beIN SPORTS :

Atlas Lions Roar (Maroc contre Espagne, 6 décembre, 18h00 MECCA avec analyse en studio à partir de 16h30 MECCA) :
La première Coupe du monde arabe™ semblait destinée à voir une forte représentation arabe sur le terrain, et pourtant, même les supporters les plus optimistes n’auraient probablement pas prédit qu’une équipe arabe atteindrait le carré final. Le Maroc, qui n’avait pas gagné sur la scène mondiale depuis plus de 20 ans, a déchiré les livres d’histoire en devenant la première équipe arabe et la première équipe africaine à atteindre les demi-finales. Le Maroc n’a certainement pas eu un parcours facile, battant la Belgique, l’Espagne et le Portugal de Cristiano Ronaldo, chaque victoire étant saluée par des joueurs s’agenouillant pour prier.
« La performance de l’équipe marocaine m’a vraiment touchée », a déclaré Hala Mashharawi, présentatrice de beIN SPORTS. La performance de l’équipe marocaine m’a vraiment touchée », a déclaré Hala Mashharawi, présentatrice de beIN SPORTS, « en particulier le chemin parcouru dans le tournoi en tant que pays arabe, et la façon dont Sofiane Boufal a amené sa mère sur le terrain pour célébrer l’événement. C’était un beau message humanitaire ».
Jawad Badda, commentateur sportif marocain, a ajouté : « Nous avons suivi le parcours remarquable de l’équipe nationale marocaine jusqu’aux demi-finales. Leur succès inattendu a suscité un soutien important de la part des supporters marocains et arabes ».



Crying Cristiano (Maroc contre Portugal, 10 décembre, 18h00 MECCA avec analyse en studio à partir de 16h30 MECCA) :

Si le Maroc a gagné le soutien des supporters neutres du monde entier, les dommages collatéraux de son parcours jusqu’aux demi-finales ont signifié la fin d’un rêve pour Cristiano Ronaldo. L’homme fort du Portugal, âgé de 37 ans, qui avait été réduit à un rôle de figurant sur le banc de touche lors de la défaite 6-1 de son équipe contre la Suisse au tour précédent, a été surpris en train de quitter le terrain en larmes après l’élimination 1-0 du Portugal en quart de finale par les Lions de l’Atlas. Cette défaite signifie non seulement qu’il ne soulèvera presque certainement pas le prix le plus convoité du football, mais aussi qu’elle a mis un terme à ses efforts pour égaler le record d’Eusebio en tant que meilleur buteur de l’histoire du Portugal à la Coupe du monde™. En revanche, Ronaldo est devenu le premier joueur masculin à marquer lors de cinq Coupes du monde consécutives en inscrivant un penalty contre le Ghana en phase de groupes.  » À titre personnel, j’ai trouvé que le match Maroc-Portugal était l’un des plus importants que j’ai jamais commenté « , a déclaré Mohammed Saadoun Al-Kuwari, analyste chez beIN SPORTS.

KD avec beIN Sports

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur TV / Podcast /Medias