Suivez nous

Autres

CAN-volley ball : le Maroc entre en piste

 Les Léopards de la République Démocratique du Congo se sont inclinés en ouverture du Championnat d’Afrique des nations (CAN) de Volley-ball face aux Lions du Cameroun, mardi dans la capitale rwandaise.

Le Cameroun, finaliste malheureux lors de la dernière édition de la CAN, a dominé la formation congolaise sur le score de 3 sets à 1 (25-19, 22-25, 25-14, 25-17), entamant sereinement la compétition dans le groupe C qui regroupe également le Mali et le Niger.

Dans le groupe A, la sélection ougandaise n’a pas tremblé face au Burkina Faso en s’imposant sans difficulté avec un score de 3 sets à 1 (25-15, 25-18, 26-28, 25- 13), alors que l’Ethiopie a pris la tête du groupe B en battant le Soudan du Sud 3-2 (25-23, 20-25, 25-20, 21-25, 9-15)

L’Ouganda et le Burkina Faso évoluent dans le groupe B en compagnie du Burundi et du Rwanda, pays hôte de cette édition, tandis que l’Ethiopie a hérité du Soudan du Sud mais aussi du Nigeria et de la Tunisie double tenante du titre (2017 et 2019).

La sélection marocaine de Volley-ball entame, mercredi, le 1er tour de la CAN en défiant la formation tanzanienne en match d’ouverture du groupe D. Mohamed Hechdadi et ses coéquipiers, en quête d’un ticket pour le prochain Mondial, évoluent dans un groupe équilibré en compagnie de la Tanzanie, le Kenya et l’Egypte.

Le Maroc vise le Mondial

La sélection marocaine de Volley-ball entame, mercredi à Kigali, le 1er tour du Championnat d’Afrique des Nations (CAN) en défiant la formation tanzanienne en match d’ouverture du groupe D.

L’international Mohamed Hechdadi et ses coéquipiers, en quête d’un ticket pour le prochain Mondial, évoluent dans un groupe jugé équilibré en compagnie de la Tanzanie, le Kenya et l’Egypte.

Les Lions de l’Atlas prennent part à cette échéance continentale avec une jeune équipe composée de joueurs locaux mais aussi de joueurs expérimentés évoluant dans des championnats européens et des pays du Moyen-Orient.

La liste retenue par le nouveau coach de la sélection nationale, Nicolas Matijasevic, comprend Mohamed Hechdadi, qui a accumulé une grande expérience dans plusieurs championnats sud-américains et européens et cinq joueurs évoluant dans les championnats français, espagnol et égyptien.

Deux joueurs de l’AS FAR, deux du COD Meknès, deux du Fath Union Sport et un de l’OC Safi sont présents également dans la liste pour le championnat qui se déroule du 7 au 16 septembre dans la capitale rwandaise.

La tâche des volleyeurs marocains ne s’annonce pas facile vu qu’ils n’ont effectué qu’un seul rassemblement depuis 2019 avant de se retrouver au Rwanda pour préparer cette échéance africaine aux enjeux décisifs.

La Tunisie double tenante du titre (2017 et 2019) a hérité du Nigeria, de l’Ethiopie et du Sud Soudan à l’issue du tirage au sort effectué lundi soir. Le Cameroun, finaliste malheureux de la dernière édition, évolue dans le Groupe C en compagnie de la RD Congo, le Mali et le Niger.

Le Rwanda, pays hôte, dispute le 1er tour du Championnat dans le groupe A aux côtés du Burkina Faso, du Burundi et de l’Ouganda.

Les premières équipes du tournoi se qualifieront directement à la prochaine Coupe du monde de la discipline, prévue en 2022 en Russie.



KD avec MAP

1 Comment

1 Comments

  1. Pingback: Volley –ball : la CAVB au Rwanda | SportPro

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Autres