Suivez nous

Football

Et de trois pour les Eléphants ?

Les Eléphants de Côte d’Ivoire espèrent bien profiter de l’organisation dans leur pays de la 34-ème édition la Coupe d’Afrique des nations (CAN) pour s’imposer à domicile, après leurs sacres de 1992 et 2015.

Le pays de Didier Drogba et de Yaya Touré pourra compter sur ses joueurs vedettes lors de cette Coupe d’Afrique des nations qui se tiendra à domicile du 13 janvier au 11 février.

Les attaquants Sébastien Haller (Dortmund) et Nicolas Pépé (Trabzonspor), le défenseur Wilfried Singo (AS Monaco) ainsi que les milieux Seko Fofana (Al-Nassr), Ibrahim Sangaré (Nottingham Forest) et Franck Kessié (Al-Ahli) font partie de la liste des Eléphants annoncée par le sélectionneur, le Français Jean-Louis Gasset.

Toutefois, l’attaquant de Galatasaray, Wilfried Zaha et le défenseur central du Besiktas, Eric Bailly, n’ont pas été appelés.

La Côte d’Ivoire fait partie du groupe A, dans lequel elle défiera la Guinée-Bissau (13 janvier), le Nigeria (18 janvier) et la Guinée équatoriale (22 janvier).

Selon des spécialistes du ballon rond, le groupe A de cette CAN connaîtra un choc au sommet entre la Côte d’Ivoire, pays hôte, et le Nigeria de Victor Osimhen.

Lors de ce match, les Eléphants devront prendre le meilleur sur le Nigeria, autre favori de cette poule, sans oublier la Guinée Equatoriale, surprenante quart de finaliste de la précédente édition.

Mais avec probablement le meilleur milieu de terrain du continent, Seko Fofana-Franck Kessié-Ibrahim Sangaré, les Ivoiriens ont d’autres atouts que la connaissance du terrain pour marcher sur la compétition.

Le président ivoirien Alassane Ouattara, a, à l’occasion de présentation des vœux de nouvel an, lundi dernier à Abidjan, souhaité que les Eléphants de Côte d’Ivoire réitèrent les exploits de 1992 à Dakar au Sénégal et de Malabo en Guinée équatoriale en 2015 à la 34-ème édition en terre ivoirienne.

«En 1992, quand j’étais Premier ministre, la Côte d’Ivoire a eu la chance de remporter son premier trophée de la CAN à Dakar et une deuxième fois, en 2015. Je voudrais dire bonne chance aux Eléphants et leur rappeler qu’il n’y a jamais, deux sans trois», a-t-il lancé.

Depuis l’Egypte en 2006, plus aucune sélection ne s’est imposée à domicile, alors que les pays-organisateurs avaient gagné 11 des 25 CAN précédentes.

A ce titre, la Côte d’Ivoire a la pression au stade Alassane-Ouattara d’Abidjan. Les plus anciens n’ont pas oublié que les Eléphants n’avaient même pas franchi le premier tour la première fois qu’ils ont reçu le tournoi, en 1984.

C’est la deuxième phase finale de la Coupe d’Afrique des nations organisée par la CAF en Côte d’Ivoire.

Le premier match de cette compétition continentale opposera la Côte d’Ivoire à la Guinée-Bissau, samedi au stade Alassane-Ouattara d’Abidjan, juste après la cérémonie officielle d’ouverture de la 34-ème édition.

L’équipe ivoirienne a conclu son stage de préparation avec une large victoire contre la Sierra Leone (5-1), samedi dernier à San Pedro. En boostant au maximum la confiance, les Eléphants sont prêts pour accueillir la CAN avec l’objectif de remporter le trophée.

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football