Suivez nous

Football

FC Barcelone : chronique d’une mort annoncée ?

La dernière prestation hier soir des Catalans lors de la 1ère journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions jette le doute sur les capacités du Barça cette saison. Elle n’augure rien de bon pour la suite de la saison. Cela ressemble fort à la chronique d’une mort annoncée…

En tout cas, la renaissance du FC Barcelone après les départs, cet été, de Lionel Messi et d’Antoine Griezmann, n’est sans doute pas pour demain.

L’effectif est aujourd’hui trop jeune, et manque cruellement d’expériences, pour s’imposer sur la scène européenne.

La gestion ces dernières années du club catalan et les rivalités de ses dirigeants ont visiblement émoussé les appétits de conquête du Barca.

Le club semble ainsi plus déstabilisé que jamais ou du moins en totale reconstruction.

Ses victoires en championnat contre Gétafé et la Real Sociedad et son match nul contre l’Atlético Bilbao sont loin d’avoir convaincus les observateurs qui redoutent une saison catastrophique pour la bande à Koeman.

Hier, les Catalans n’ont d’ailleurs pas été capables de cadrer le moindre tir sur les buts bavarois.

Déroute 3-0 du FC Barcelone face au Bayern Munich

Barcelone-Munich, le film du match.

Un an après le terrible 8-2 infligé aux Catalans en quart de finale de C1, le Bayern Munich a réaffirmé sa supériorité sur le FC Barcelone, en manque de repères 3-0 mardi soir au Camp Nou lors de la première journée de Ligue des champions.

Pour leur première depuis plus de quinze ans en Ligue des champions sans Lionel Messi, les Catalans ont souffert de son absence et un fossé les sépare du géant allemand, qui s’est imposé en se basant sur ses indétrônables amiraux Thomas Müller (34e) et Robert Lewandowski (56e, 85e).

« C’est comme ça, on est ce qu’on est. Dans l’immédiat, c’est vrai que c’est compliqué. Mais je suis persuadé qu’avec nos très jeunes joueurs, qui vont accumuler de l’expérience, on va finir par rivaliser. A la fin de la saison, vous verrez. Mais aujourd’hui, il y a une nette différence, c’est clair », a convenu Gerard Piqué au coup de sifflet final.

Finalement Memphis Depay, arrivé cet été, a été le seul à tenter de lancer des appels, stériles, et Luuk de Jong, arrivé il y a quinze jours, a semblé perdu.

En défense, l’énorme performance du Français Dayot Upamecano, qui a remporté quasiment tous ses duels et qui a annihilé Frenkie de Jong au milieu de terrain, a aussi tranché avec le rideau blaugrana, vite désorganisé quand les Bavarois accéléraient.


Les Catalans ont terminé la rencontre avec sept joueurs de moins de 25 ans sur le terrain et visiblement la scène européenne est encore une marche trop haute pour ce jeune Barça.

KD avec AFP

1 Comment

1 Comments

  1. Pingback: La faillite du FC Barcelone ? | SportPro

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football