Suivez nous

Autres

FRMTT : « Je vous remercie pour le contact ! »

Sortie médiatique remarquée…et inattendue du « président » de la Fédération Royale Marocaine de Tennis de Table, Monqid El Hajji, lors de son passage, cette semaine, sur Radio Mars.

Ce dernier avait réclamé un « droit de réponse » après les propos tenus, cette semaine, sur la même radio par Anas Ziati, le président délégué du FUS de Rabat, section tennis de table. Ecoutez ici un extrait de cet entretien :

A la première question posée par le journaliste Amine Birouk dans l’émission Mars Attack, le « supposé président de la FRMTT », ce dernier a rétorqué, je cite : « Je vous remercie pour le contact. Non, je n’ai entendu qu’une partie de l’entretien car je n’étais pas informé ! ». Aussitôt, Amine Birouk lui a rétorqué que s’il n’avait pas écouté l’intégralité de cet entretien comment pouvait-il réclamer d’exercer son droit de réponse. Et le « président » de la FRMTT de rétorquer à nouveau : « je vous remercie pour le contact ! ».

Sur la photo, au centre avec lunettes et moustache, Monqid El Hajji, « président » de la FRMTT

Concernant la non-tenue des assemblées générales de la fédération depuis 2019, Monqid El Hajji a répondu : « Non, on a fait l’assemblée générale en 2021 ». Or, selon des sources bien informées, lors de cette assemblée générale tenue le 03 juillet 2021 à Kénitra, il n’a été question que de celles de 2017-2018 et 2018-2019…Mais en revanche, pas un mot sur les exercices de la fédération en 2019, 2020 et 2021 !

Persistant dans cette absurdité, Monqid El Hajji a confirmé qu’il était encore candidat pour la présidence de la fédération et qu’il était en train de prévoir une modification des statuts de la FRMTT pour pouvoir se présenter…et ce au mépris total des dispositions réglementaires de la Loi 30-09 qui limite en principe à deux mandats la présidence d’une fédération sportive marocaine. Monqid El Hajji est lui président de la fédération depuis plus de 17 ans !

Des représentants du tennis de table marocain « interdits » de restaurant !

Outre l’aspect pour le moins insolite et absurde de ces propos, à noter aussi cet incident qui s’est produit jeudi 6 juin au soir dans un restaurant de Casablanca où s’étaient réunis des représentants du tennis de table opposés à cette gestion pour le moins cavalière de la fédération.

Le propriétaire du restaurant a été averti par un président de club casablancais puis par téléphone par Monqid El Hajji qu’il devait interdire l’accès à son établissement à ces « dissidents » du tennis de table marocain. Mais le dîner à quand même eu lieu dans la bonne humeur malgré ces turpitudes inacceptables. Du jamais vu !

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Autres