Suivez nous

E-Sport

Afrique : Hicham El Khlifi prend en main les sports digitaux

Le président de la Fédération royale marocaine des jeux électroniques, Hicham El Khlifi, qui est aussi le directeur général de Radio Mars, a été élu, lundi à Casablanca, président de la Confédération africaine des sports digitaux (ACDS).

M. El Khlifi a été élu, à l’unanimité, à la tête de l’ACDS, au terme de l’assemblée générale constitutive de cette instance, tenue avec la participation de 40 pays.

La création de l’ACDS marque une étape importante dans le développement de l’Afrique dans le domaine des sports digitaux. A ce titre, les membres de cette confédération ont exprimé leurs sincères et vifs remerciements à SM le Roi Mohammed VI et au Royaume du Maroc pour avoir accueilli cette assemblée générale constitutive, majeure pour le développement des sports digitaux en Afrique et pour la contribution du Royaume dans le développement des sports dans le continent.

S’exprimant à cette occasion, M. El Khlifi a affirmé que l’ACDS jouera un rôle important dans le développement et la promotion du sport digital en Afrique, un continent, a-t-il dit, qui regorge de talents et de jeunes passionnés de sports digitaux.

L’ACDS est le fruit de notre détermination commune à créer une plateforme qui favorisera l’échange et la collaboration entre les différents acteurs du sport digital en Afrique, a-t-il relevé, s’engageant à faciliter un débat ouvert et transparent en vue de développer la pratique des sports digitaux dans le continent.

« C’est le début d’une nouvelle ère passionnante pour les sports digitaux en Afrique. Nous sommes déterminés à faire de l’Afrique un acteur majeur dans l’industrie mondiale des sports digitaux, en créant des opportunités pour les joueurs talentueux, en favorisant l’inclusion et en suscitant l’enthousiasme des fans », a-t-il mis en exergue lors de ce conclave, qui a été marqué par la présence également du représentant du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

De son côté, le président du Comité National Olympique Marocain (CNOM), Fayçal Laraïchi a estimé que la création de l’ACDS constitue un point d’inflexion important dans les échanges entre les pays africains et leur jeunesse, assurant que les sports digitaux sont en pleine extension avec un nombre de pratiquants de plus en plus croissant.

Le CNOM, à côté des autres comités olympiques nationaux du monde entier, fera tout son possible pour apporter son soutien aux sports digitaux, afin qu’ils deviennent des sports à part entière dans les futurs jeux olympiques, a-t-il promis, soulignant que les sports digitaux sont, aujourd’hui, au centre des préoccupations et des activités principales des jeunes.

Selon lui, la création de l’ACDS est la première étape d’une longue marche qui portera ses fruits à l’échelle continentale.

Cette initiative vise à promouvoir et à développer l’écosystème de cette pratique en Afrique en réunissant les organismes nationaux d’administration des sports digitaux de tous les pays africains. Ces organismes sont des organisations également établies, reconnues par des organisations internationales telles que les fédérations, consortiums, agences gouvernementales étrangères et ayant des actions dûment reconnues par la communauté dans leur région, avec un processus mature d’administration et d’opérations.

L’ACDS aura pour objectif d’œuvrer pour le renforcement de la présence de l’Afrique dans le domaine des sports digitaux et à offrir de nouvelles opportunités aux talents africains. Les membres de l’ACDS seront appelés à collaborer avec les parties prenantes de l’industrie du jeu vidéo, les gouvernements, les entreprises, les associations et les joueurs pour créer un écosystème durable pour les sports digitaux en Afrique, en répondant à plusieurs objectifs.

Il s’agit notamment d’établir un réseau de collaboration avec d’autres acteurs de l’écosystème des sports digitaux et de l’industrie des jeux vidéo en Afrique, créer un système de classement des sports digitaux africains pour évaluer de manière appropriée, mesurable et légale les carrières et les performances des athlètes, des équipes et des autres professionnels, participer aux programmes internationaux et régionaux pour le développement de carrières professionnelles, ainsi que pour explorer et créer des opportunités pour les athlètes et les personnes impliquées, dans l’écosystème des sports digitaux.

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur E-Sport