Suivez nous

Football

Le Maroc s’en tire bien…

Pour leur premier test sérieux de la CAN-2023, les Lions de l’Atlas s’en sont sortis avec un nul (1-1) contre la RD Congo, dimanche au stade Laurent Pokou à San Pedro, ce qui leur permet de conforter leur place de leader du groupe F et d’appréhender sous de bons auspices une dernière journée de phase de poules décisive.

Sous un soleil de plomb et une humidité élevée, qui ont mis à rude épreuve l’endurance physique des joueurs, les nationaux ont pris le match du bon bout, enchaînant une alerte, puis un but d’entrée de jeu, pour ensuite gérer la partie et essayer d’obtenir un résultat optimal au vu des conditions.

En effet, dès la 2e minute, Youssef En-Nesyri, d’un coup de tête, oblige le gardien à se déployer pour détourner le ballon. Sur le corner qui s’ensuit, Achraf Hakimi, libre de tout marquage, place la balle dans la lucarne (6e).

Ensuite, à part un tir de Hakim Ziyech, capté par le gardien (10e), c’est la réaction des RD Congolais qui a marqué la partie, mais sans efficacité, car elle se heurtait à une équipe marocaine bien placée sur le terrain et qui offrait peu de solutions à l’adversaire.

A cette pression, l’équipe nationale essayait de résister, tout en tentant de surprendre son adversaire par des contre-attaques qui n’aboutissaient pas, faute de nombre suffisant en attaque.

Toutefois, les « Léopards » auraient pu égaliser sur pénalty, mais heureusement Cédric Bakambu rate son coup (42e).

A la reprise, le Onze national s’est montré plus entreprenant offensivement, rétablissant un certain équilibre, sans pour autant jeter tout son poids dans la bataille, pour se prémunir contre toute mauvaise surprise.

Au fil des minutes, les joueurs de l’équipe nationale semblaient souffrir physiquement, perdant de plus en plus de duels individuels et de deuxièmes balles, ce qui a permis aux RD Congolais de s’exprimer plus aisément sur le terrain et d’imposer leur jeu. Ils finissent par égaliser par le biais de Silas Katompa Mvumpa (76e) sur un centre en retrait de Meschack Elia, qui prend à contrepied la défense marocaine.

Avec l’entrée en lice de Amine Adli (73e), Amine Harit (80e), Bilal El Khannouss (63e), Abdessamad Ezzalzouli (63e) et Ayoub El Kaabi (81e), la sélection nationale, qui a retrouvé un peu de sa fraîcheur en milieu et en attaque, arrivait à porter plus de danger dans la surface de réparation adverse, mais manquait de finition.

Après ce match nul, le Maroc consolide sa place de leader du groupe avec 4 unités, devant la RD Congo (2 pts). La Zambie, 3e avec 1 point, et la Tanzanie (0 pt) s’affrontent en soirée (18h00 GMT+1).

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football