Suivez nous

Football

Les Lionceaux sont en finale !

La sélection marocaine U23 a souffert avant de pouvoir déjouer le piège malien, en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football de la catégorie, mardi à Rabat, et poinçonner son ticket pour la finale, synonyme de qualification pour les prochains Jeux olympiques, la huitième de l’histoire du football marocain.

Lors d’un match compliqué, où l’ascendant psychologique a changé de camp à chaque mi-temps, la sélection marocaine a pris l’avantage deux fois, mais n’a pas pu le préserver, pour aller sceller le sort de la partie aux tirs au but.

Pour ce rendez-vous fatidique, le coach de la sélection du Maroc U23, Issam Charaï a choisi d’aligner le même onze de départ du match référence contre le Ghana (victoire 5-1), à l’exception de Riad Chadi, titulaire contre le Congo, qui a remplacé Ayman El Wafi. Toutefois, cette recette gagnante était loin de reproduire le scénario de rêve escompté.

Confrontés à des Maliens ultra défensifs, les Marocains ont débloqué la situation assez tôt (14e), grâce à Zakaria Ouahdi qui, bien servi en profondeur par Saibari sur le flanc droit, se trouve face à face avec le gardien de but et ouvre le score d’un tir puissant.

Fruit d’une belle combinaison à partir du milieu du terrain, qui a surtout pris à contre-pied la défense malienne qui focalisait plus sur Ezzalzouli, de l’autre côté du terrain, ce but a mis fin à un quart d’heure de cantonnement des Maliens et plongé le match dans une âpre bataille du milieu de terrain.

A la reprise, l’équipe nationale a dû résister, tant bien que mal, à une énorme pression des Maliens, qui s’est soldée par un but d’égalisation de Mamady Diambou (66e) qui, libre de tout marquage, place la balle dans la lucarne marocaine.

Visiblement affectée par cette égalisation, l’équipe marocaine éprouvait énormément de difficultés à retrouver ses repères et à imposer son jeu. Les joueurs ont dû, toutefois, puiser dans leurs ressources mentales et physiques pour trouver la force de résister et s’offrir des temps forts, notamment durant les prolongations.

Les efforts des joueurs ont fini par donner leurs fruits à la 108e minute grâce à un but d’Amine El Ouazzani de la tête, à la conclusion d’un centre de Younes Taha El Idrissi. Refusé dans un premier temps, ce but salvateur a été finalement confirmé après recours à la VAR. Mais deux minutes plus tard, le but d’égalisation malien est inscrit par le biais d’Issoufou Maiga (116e), remettant les pendules à l’heure encore une fois (2-2) et forçant la séance des tirs au but qui tourne, finalement, en faveur des Marocains (4-3).

En finale, prévue samedi à Rabat, l’équipe du Maroc affrontera la sélection olympique égyptienne, qui s’est qualifiée, après sa victoire face à la Guinée par 1 but à 0 (mi-temps 1-0), dans l’après-midi, au Grand stade de Tanger.

Les trois premiers du classement de l’édition 2023 de la CAN U23 décrocheront leurs tickets pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Le quatrième pourra aussi y participer, mais devra passer par un barrage intercontinental face à une nation asiatique.

La Maroc a déjà participé à sept reprises au tournoi de football des Jeux olympiques (1964, 1972, 1984, 1992, 2000, 2004, 2012) et sa meilleure performance fut en 1972 lorsqu’il a atteint le 2ème tour.

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football