Suivez nous

Football

Maroc-Mali : pour une place en demie !

La sélection nationale marocaine de football des moins de 17 ans (U17) croisera le fer, samedi au stade Manahan de Surakarta, avec son homologue malienne pour une place dans le dernier carré de la Coupe du monde de la catégorie, qui se déroule en Indonésie.

Bien décidés à remporter ce duel africain, les Lionceaux de l’Atlas ont le vent en poupe, forts de l’exploit historique qu’ils ont réalisé en se qualifiant pour la première fois en quarts de finale du Mondial.

L’équipe nationale a validé sa qualification au terme d’un huitième de finale jalonné de rebondissements face à une sélection iranienne opportuniste.

Lors de ce match, les joueurs marocains ont confirmé toute l’étendue de leur force mentale en maintenant la pression sur la défense iranienne pour revenir au score aux derniers souffles de la rencontre, avant de sceller une victoire méritée lors de la séance des tirs aux buts (4-1).

Cette qualification historique illustre le parcours remarquable du Maroc au Mondial indonésien, où les Lionceaux de l’Atlas ont réussi à occuper la tête du classement du groupe A en phase de poules.

En se hissant en quarts de finale, les protégés du sélectionneur national Saïd Chiba ont réussi à briser le plafond de verre qui avait résisté à leurs prédécesseurs lors de l’édition 2013 tenue aux Émirats Arabes Unis. Le Maroc avait quitté la compétition en huitièmes de finale lors de cette coupe du Monde.

Ce succès est le prolongement de la dynamique constatée chez la sélection nationale U17 depuis l’arrivée de M. Chiba à la tête de l’équipe, laquelle arrivée fut suivie par une qualification en finale de la Coupe d’Afrique (CAN Algérie-2023).

Cet exploit s’inscrit également dans le sillage des succès du football marocain à tous les niveaux, dont notamment la qualification historique des Lions de l’Atlas en demi-finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar, la qualification des Lionnes de l’Atlas à la finale de la Coupe d’Afrique des nations féminine 2022 et aux huitièmes de finale du Mondial féminin 2023 en Australie et Nouvelle-Zélande, ainsi que le sacre de l’équipe nationale des moins de 23 ans à la CAN 2023.

Les Lionceaux de l’Atlas ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, ayant à cœur de continuer à marquer de leur empreinte l’actuelle édition de la coupe du monde.

« Nous avons envie de continuer notre parcours dans la compétition pour marquer encore plus l’histoire du football marocain », indique l’attaquant Nassim Azaouzi à l’issue d’une séance d’entraînement du Onze national jeudi à Surakarta.

Pour atteindre cet objectif, les poulains de Saïd Chiba devront s’imposer contre une sélection malienne qu’ils connaissent bien.

L’affiche Maroc-Mali constitue un remake de la demi-finale de la CAN ayant opposé les deux formations en mai dernier. Les deux équipes s’étaient engagées dans une bataille à haute voltige qui s’est soldée par une victoire marocaine au terme de la séance des tirs aux buts 6-5 (temps réglementaire 0-0).

Solide et ambitieux, le Mali aspire à rééditer l’exploit qu’il a réalisé lors de la Coupe du Monde 2015 au Chili, où il avait atteint la finale de la compétition.

Sous la houlette de l’ancien international Soumaïla Coulibaly, la formation malienne a remporté deux victoires contre l’Ouzbékistan (3-0) et le Canada (5-1) en phase de poules du Mondial indonésien, avant d’écraser le Mexique (5-0) en huitièmes de finale.

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football