Suivez nous

Football

MAROC-RDC : un vrai test…

Le sélectionneur national, Walid Regragui, a affirmé, samedi, que le match de la sélection marocaine face à son homologue de la RD Congo, dimanche (14h00 HL) au stade Laurent Pokou de San Pedro pour le compte de la 2è journée (groupe F) de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) sera « un vrai test, mais les Lions de l’Atlas chercheront la qualification ».

« On s’attend à une grande bataille technique et tactique. Il faut oublier le match contre la Tanzanie. Nous devons confirmer dimanche face à une équipe redoutable qui cherchera la qualification elle aussi », a-t-il dit lors de la conférence de presse d’avant-match.

« On a énormément de respect pour la RDC, c’est un pays de football. Ils ont de grands joueurs, de grands clubs. Il faut toujours craindre les Léopards. La RDC est une des meilleures équipes du groupe. Elle peut être dangereuse si elle a confiance. On sait à qui on aura affaire », a-t-il analysé, assurant que « chaque match a sa vérité ».

« L’horaire du match et le climat comptent aussi, mais ce n’est pas important », a noté Regragui, relavant que la compétition est difficile sur les plans mental et athlétique.

« Le plus important est la qualification. Après, ça sera un autre tournoi. Il faut respecter l’adversaire afin de signer un bon résultat », a-t-il ajouté.

Selon le sélectionneur national, les joueurs doivent rester concentrés et savoir quand attaquer et quand baisser le rythme, assurant que les joueurs RD congolais se distinguent par leur vitesse et leur qualité technique.

Notant que la sélection marocaine dispose d’un banc de touche qui va l’aider pour le reste de la compétition, Regragui a indiqué que les joueurs souffrant de blessures se rétablissent progressivement.

« Yahya Attiat Allah est désormais opérationnel. Quant à Sofiane Boufal, il était un peu grippé face à la Tanzanie, tandis que Noussair Mazraoui se remet en forme progressivement. Pour le match face à la RD Congo, on décidera au dernier moment du Onze de départ. Le plus essentiel est la qualification », a-t-il encore dit, se réjouissant au passage de la prestation de Mohammed Chibi face à la Tanzanie.

« Chibi a été une très bonne surprise. Il a été à la hauteur. On a de bons latéraux. Le plus important est que les joueurs titulaires puissent mouiller le maillot national », a-t-il poursuivi.

Commentant la forte couverture par les médias marocains de cette CAN, Regragui a déclaré que « cela fait chaud au cœur et montre que le Maroc est passé à une autre dimension dans le monde du football ».

« Cela nous met certes sous pression. Mais c’est le revers de la médaille », a-t-il soutenu.

« La RD Congo a un très bon entraineur qui essaye de renouveler l’équipe », a ajouté Regragui, estimant que « la RDC que le Maroc a affrontée en éliminatoires du Mondial n’a rien à voir avec celle qu’on croisera dimanche. C’est un nouveau challenge pour le Maroc et la RDC ».

Au terme de la première journée du groupe F, le Maroc est en tête avec 3 points, devant la RD Congo et la Zambie (1 pt chacun), alors que la Tanzanie occupe la dernière place sans la moindre unité.

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football