Suivez nous

Football

Milan : le San Siro fait peau neuve

La municipalité de Milan travaille sur un projet de rénovation du stade de football de San Siro, a-t-elle indiqué jeudi aux dirigeants de l’AC Milan et de l’Inter, qui poursuivent chacun de leur côté leur projet de construction d’un nouveau stade.

« L’objectif de cette rencontre était de lancer le plan de faisabilité pour la rénovation du stade San Siro », a expliqué la municipalité de Milan dans un communiqué.

D’ici trois mois, précise le texte, le plan de faisabilité sera soumis aux autorités locales et aux deux clubs qui décideront alors de poursuivre ou non ce projet.

L’Inter et l’AC Milan qui disputent leurs matches à domicile à San Siro, de son vrai stade Giuseppe-Meazza, restent toutefois déterminer à construire chacun de leur côté leur propre stade.

Ils ont notamment fait part de leurs réserves sur l’impact de travaux de rénovation de San Siro sur la capacité d’accueil de l’enceinte et sur leurs recettes de billetterie si le projet de rénovation devait être lancé.

« Le maire a pris acte du fait que les deux clubs continuent d’explorer des solutions alternatives, avec l’espoir toutefois que le projet lancé à San Siro conduira rapidement à une conclusion satisfaisante pour toutes les parties », a souligné la ville de Milan.

L’AC Milan et l’Inter voulaient initialement construire un nouveau stade qu’ils partageraient, non loin de San Siro. Mais ce projet commun a été abandonné, car San Siro ne peut être détruit » en raison de « son intérêt culturel ».

San Siro est une cathédrale de béton de 80.000 places construite en 1926 mais ne répondant plus aux besoins des clubs malgré sa modernisation pour le Mondial-1990.

En 2026, le stade accueillera la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Milan-Cortina d’Ampezzo.

L’AC Milan a finalisé début février l’achat de terrains pour construite une enceinte de 70.000 places dans la commune de San Donato Milanese, dans la banlieue sud-est de Milan, à l’exact opposé et à 15 kilomètres de son stade actuel.

L’Inter a jeté son dévolu sur les communes de Rozzano et Assago, au sud de la métropole lombarde, et doit d’ici au 30 avril décider ou non d’acheter les terrains pressentis pour accueillir son nouveau stade de 70.000 places également, avec un musée et plusieurs terrains de sport.

KD avec AFP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football