Suivez nous

Football

Mondial 2026 : une entrée remarquée !

Le sélectionneur national Walid Regragui a souligné l’importance d’entamer les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 avec une victoire.

« Il est important de commencer les éliminatoires par une victoire, surtout en déplacement », a insisté Walid Regragui dans une déclaration à la presse après la victoire (2-0) contre la Tanzanie au stade Benjamin Mkapa de Dar Es-Salaam, notant qu’il n’est pas facile de s’imposer contre les Taifas Stars sur leur terrain.

Félicitant ses joueurs pour le match plein qu’ils ont livré malgré des conditions difficiles, ainsi que le staff technique pour son excellent travail, il a indiqué que les Lions de l’Atlas sont conscients qu’il faut aborder chaque rencontre « comme un match de Coupe du Monde ou de haut niveau ».

Rater un penalty dès l’entame du match peut semer le doute chez les joueurs, mais l’équipe nationale est restée calme grâce notamment à l’expérience de ses cadres, a expliqué Regragui, notant que grâce à sa grande qualité, Hakim Ziyech peut toujours trouver des solutions et débloquer des situations difficiles.

Pour lui, cette victoire donne de la confiance à la Sélection nationale avant la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) prévue du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire.

Il a, toutefois, noté que les matchs de qualification pour la Coupe du Monde sont très différents des rencontres qui attendent l’équipe nationale lors de la CAN, insistant sur la nécessité de rester humble et faire le maximum pour donner de la joie aux Marocains.

Grâce à cette victoire, l’équipe nationale s’est hissée en tête de son groupe E avec 3 points récoltés d’une seule rencontre, à la différence de buts devant la Zambie, le Niger et la Tanzanie qui ont disputé deux rencontres.

La Sélection congolaise occupe la dernière place du groupe avec 0 points après un seul match. Le groupe E comprend cinq sélections, l’Érythrée s’étant retirée des éliminatoires.


Le film du match
La Sélection marocaine de football s’est imposée face à son homologue tanzanienne sur le score de 2 buts à 0, mardi soir au stade Benjamin Mkapa de Dar Es-Salaam, pour le compte de la 2è journée (groupe E) des éliminatoires africaines du Mondial-2026.

La Sélection nationale a pris les choses au sérieux dès l’entame du match. Une minute a été suffisante aux Lions de l’Atlas pour créer le danger dans la surface adverse, obtenant un corner puis un penalty, raté par Achraf Hakimi, qui a envoyé la balle au-dessus de la transversale.

Les attaquants marocains ne se sont pas découragés après cette première occasion ratée, enchaînant les occasions les unes après les autres, à l’image de la tête de Youssef En-Nesyri qui est passée au-dessus des filets du gardien tanzanien Kwesi Zion Pira Kawawa.

Il a fallu attendre la 24ème minute pour assister au premier tir cadré de l’équipe locale. Un tir qui n’a pu tromper la vigilance de Bounou.

Quatre minutes après, c’est Hakim Ziyech qui a riposté en lançant une frappe de plus de 30 mètres, annonçant l’ouverture du score pour les Marocains (28ème minute).

Le même Ziyech a failli doubler la mise quelques instants avant la fin de la mi-temps d’un centre-tir repoussé difficilement par le portier tanzanien.

En deuxième période, les hommes de Walid Regragui ont maintenu leur domination et leur pression pour creuser le score, créant plusieurs occasions, à l’image du coup franc tiré par Hakimi à la 47ème minute qui n’est pas passé loin des cages tanzaniennes.

A la 53ème minute, Bilal Khannous, bien servi en profondeur par Hakim Ziyech, lance une passe en retrait pour En-nesyri qui essaie de la transformer avant que le défenseur tanzanien Lusajo Elukaga Mwaikenda ne renvoie la balle dans les filets de sa propre équipe.

Une double occasion s’est ensuite présentée respectivement à Ziyech et En-nesyri, sauvées par le gardien et la défense tanzaniens.

L’équipe locale a dû jouer près d’une demi-heure en infériorité numérique suite à l’expulsion de l’arrière gauche Novatus Miroshi, qui a reçu deux cartons jaunes.

Regragui a effectué ses premiers changements à la 71ème minute en faisant entrer Ayoub El Kaabi, Abdessamad Ezzalzouli et Ismael Saibari à la place d’En-nesyri, Harit et Adli.

Deux autres changements ont suivi, à la 81ème minute avec la sortie de Ziyech remplacé par Tarik Tissoudali et à la 85ème minute avec la rentrée du jeune Amir Richardson à la place de Khannous.

Grâce à cette victoire, l’équipe nationale s’est hissée en tête de son groupe avec 3 points récoltés d’une seule rencontre, à la différence de buts devant la Zambie, le Niger et la Tanzanie qui ont disputé deux rencontres.

La Sélection congolaise occupe la dernière place du groupe avec 0 points après un seul match. Le groupe E comprend cinq sélections, l’Érythrée s’étant retirée des éliminatoires.
KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football