Suivez nous

Moteurs

Rallye historique du Maroc : en route sur des pistes légendaires…

Le coup d’envoi de la 14ème édition du Maroc Historic Rally a été donné, dimanche à Casablanca, en présence d’une pléiade de férus des sports mécaniques nationaux et internationaux.

La cérémonie d’ouverture de cette compétition, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a été marquée par la présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, du Wali de la région de Casablanca-Settat, Mohamed Mhidia, du gouverneur de la province de Bouskoura et de plusieurs acteurs locaux.

Organisé par le club Grand Maghreb Sport mécanique en partenariat avec la Fédération marocaine des véhicules anciens et le Royal automobile club marocain, cette édition connait la participation d’une panoplie de passionés du sport automobile représentant plusieurs pays à travers le mo

Cette édition permettra aux équipages d’une quarantaine de voitures anciennes de découvrir le Maroc en passant par plusieurs étapes spéciales pleines de découvertes et de surprises sur un tracé riche de décors féeriques et de paysages splendides. Les pilotes sillonneront notamment Casablanca, Bouskoura, Bouznika, Aguelmouss, Ifrane, Khenifra, Bin El Ouidane, El Brouj, Skour Rhamna, Benguerir et Marrakech.

Pour garantir efficacité et succès, un staff de plus de 300 personnes a été mobilisé ainsi qu’une large logistique au service des pilotes.

Dans une déclaration à la MAP, Yves Loubet, promoteur du rallye, a indiqué que cette compétition « éveille notre mémoire collective », ajoutant: « nous sommes sur les traces de la grande histoire du Rallye du Maroc, une épreuve sélective qui fut une manche du championnat du Monde des Rallyes ».

Au delà de ses dimensions historiques et sportives, “le Rallye permet, en outre, de découvrir la beauté et la diversité des paysages du Royaume à travers des pistes magnifiques”, s’est-il enthousiasmé.

Didier Auriol, premier Français à remporter un titre de champion du monde de rallye en 1994, est également de la partie. Pour sa première course au Maroc, il se réjouit également de participer à cette épreuve légendaire, tout en reconnaissant que la concurrence sera rude.

Pour sa part, le président du Royal automobile club marocain, Mohamed Bachiri a déclaré à la MAP que cette course est un « véritable symbole d’inspiration qui trouve ses racines dans l’histoire riche du sport automobile du Maroc », notant que le rallye offre une « expérience immersive » dans la culture marocaine, dont l’itinéraire est ponctué de paysages fascinants.

Cette édition vise également à mettre en avant l’héritage exceptionnelle du sport mécanique au Royaume et à promouvoir la culture automobile, a-t-il fait remarquer, se félicitant, par ailleurs, du « plein essor » que connait l’industrie automobile au Maroc grâce à l’engagement de SM le Roi Mohammed VI, qui en a fait un pilier central du développement économique du pays.

Sous la vision éclairée du Souverain, « le Maroc a connu une croissance remarquable de l’industrie automobile, désormais présente à l’échelle mondiale », a-t-il poursuivi.

Dans une ambiance festive et typiquement thématique, le lancement du Rallye s’est déroulé à l’Automobile club du Maroc, qui abrite des collections anciennes de véhicules et des objets d’art mécanique. Un film sur la longue histoire des sports automobile au Royaume a été projeté à cette occasion.

Découvrez ici le reportage audio du journaliste québécois Jean Gabriel Beauchemin avec les interviews de Didier Auriol et Yves Loubet :

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Moteurs