Suivez nous

Gouvernance / Formation

Renaissance globale du sport marocain

Les « très bons résultats » obtenus récemment par le sport national reflètent la renaissance globale que connait le secteur sportif au Maroc, à l’instar des autres secteurs, a affirmé lundi, l’ancien directeur technique de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, Aziz Daouda.

Dans une déclaration à la MAP, M. Daouda a souligné que ces résultats et exploits, dont le dernier en date est la 1ère place du Maroc aux Jeux de la Francophonie à Kinshasa, ne sont pas le fruit du hasard mais le résultat d’une vision royale perspicace, rappelant que le Message Royal adressé aux participants aux Assises nationales du sport, tenues les 24 et 25 octobre 2008 à Skhirat, a marqué un tournant dans ce domaine.

Il a ajouté que cette volonté royale de promouvoir le sport national s’est manifestée par l’inauguration par le Souverain de l’Académie Mohammed VI de football, une référence en matière de formation sportive, qui a donné un signal fort sur la haute sollicitude royale envers le sport et sur l’importance d’accorder un intérêt particulier à ce domaine.

Selon M. Daouda, directeur technique et responsable du programme de développement au sein de la Confédération africaine d’athlétisme, le Maroc récolte actuellement les fruits de cette vision royale clairvoyante, soulignant qu' »en tant que communauté sportive, nous devons croire davantage en nos capacités et nos compétences, d’autant plus que plusieurs disciplines sportives se sont illustrées à l’échelle continentale et internationale et contribuent au rayonnement de l’image du Maroc à l’international ».

Il a insisté sur la nécessité pour l’ensemble des disciplines sportives de suivre le même exemple et de s’acquitter de leur rôle en matière d’encadrement des jeunes tout en mettant à leur disposition les ressources humaines et financières nécessaires, relevant que l’Etat investit depuis des années dans le sport à travers d’importantes infrastructures sportives dont des stades d’une grande qualité qui répondent aux standards internationaux, outre l’ambition du Royaume d’organiser la Coupe du monde 2030 de football, avec l’Espagne et le Portugal.

Il s’agit, a-t-il ajouté, d’un grand chantier qui nécessite l’adhésion de tous, avec intelligence, patriotisme et sérieux, des valeurs exaltées dans le discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du 24ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, et dans lequel SM le Roi a affirmé que « chaque fois que la jeunesse marocaine a eu les moyens de donner la pleine mesure de son sérieux et de son patriotisme, elle a fasciné le monde par des performances d’un calibre inédit, à l’instar de l’exploit accompli par la Sélection nationale à la dernière Coupe du monde de football ».

Le Maroc, rappelle-t-on, a raflé un total de 58 médailles lors de la 9ème édition des Jeux de la francophonie organisés, du 28 juillet au 6 août à Kinshasa (République Démocratique du Congo), terminant ainsi, pour la première fois de son histoire, en tête du classement de cette manifestation sportive et culturelle.

Par discipline, le Maroc a remporté 42 médailles en athlétisme, 8 en judo, 5 en cyclisme sur route, 2 en lutte et une en jonglerie avec ballon.

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Gouvernance / Formation