Suivez nous

Tennis

Retour gagnant pour Nadal

Le poing toujours rageur et les frappes dévastatrices, Rafael Nadal a signé mardi à Brisbane un retour gagnant, expéditif et encourageant à la compétition en dominant Dominic Thiem, pour son premier match officiel en simple depuis près d’un an.

« C’est un jour émouvant et important pour moi après probablement l’une des années les plus difficiles de ma carrière de tennisman », a déclaré l’ex-N.1 mondial après sa victoire 7-5, 6-1 acquise en 1h29 aux dépens de l’Autrichien.

A 37 ans, le vainqueur de 22 titres de Grand Chelem, dont 14 Roland-Garros, n’avait plus joué en simple depuis sa défaite au deuxième tour de l’Open d’Australie, le 18 janvier 2023, face à l’Américain Mackenzie McDonald.

Il se savait attendu. Pas seulement par la Pat Rafter Arena de Brisbane, comble pour ce premier tour d’ATP 250 et constellée de nombreuses banderoles d’encouragement à « Rafa ». Mais par l’ensemble du monde du tennis qui guettait la forme du revenant, éloigné du circuit par une blessure à la hanche, deux opérations, des mois de rééducation sanctionnés par une dégringolade au classement ATP (672e).

Les spectateurs n’ont pas été déçus, retrouvant un Nadal très en jambes, le poing serré après chaque coup gagnant, administrant les frappes autoritaires et signant des volées somptueuses.

Certes, la période de chauffe a été un peu longue face à un adversaire coriace. Le tirage au sort avait réservé à Nadal des retrouvailles avec l’ancien numéro 3 mondial et vainqueur de l’US Open en 2020, sorti des qualifications.

A 30 ans, Dominic Thiem a lui aussi été tenu éloigné des courts après une blessure au poignet, remontant difficilement la pente du classement ATP (98e).

L’Autrichien a opposé une belle résistance au natif de Manacor, qui a bataillé une heure avant de s’adjuger le premier set, concluant à la quatrième balle de break du douzième jeu.

La seconde manche a été beaucoup plus à sens unique et conclue en 29 minutes par un Nadal qui n’a laissé que des miettes à son adversaire qu’il avait battu deux fois en finale de Roland-Garros en 2018 et 2019.

Spain’s Rafael Nadal and partner Marc Lopez hit a return against Australia’s Max Purcell and Jordan Thompson during their men’s doubles match at the Brisbane International tennis tournament in Brisbane on December 31, 2023. (Photo by Patrick HAMILTON / AFP) / –IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE – STRICTLY NO COMMERCIAL USE–

Dimanche, l’Espagnol avait mis fin à une disette de 347 jours sans match officiel en s’alignant en double au côté de son co-entraîneur Marc Lopez, s’inclinant logiquement face à la paire de spécialistes australiens Jordan Thompson et Max Purcell (6-4, 6-4).

Après sa victoire de mardi – la 1069e en carrière ce qui lui permet de détrôner Ivan Lendl au 4e rang derrière Jimmy Connors, Roger Federer et Novak Djokovic – il s’est dit « fier » d’avoir « la chance de revenir après un an et de jouer devant un public extraordinaire à un niveau très positif pour le premier jour ».

KD avec AFP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Tennis