Suivez nous

Autres

Rétro 2023 : Dakhla, ville sportive…

La ville de Dakhla, a accueilli, au cours de l’année 2023, diverses compétitions et activités sportives, tant nationales qu’internationales.

En effet, la perle des provinces du Sud du Royaume a gagné en notoriété ces dernières années auprès des organisateurs des grands événements sportifs, en particulier les sports nautiques.

De par sa position géographique, ses potentialités naturelles, ses conditions climatiques favorables et la qualité de ses infrastructures, Dakhla est devenue un eldorado des férus de sports de glisse tant pour les kitesurfeurs marocains qu’étrangers.

Ainsi, la plage de Foum Labouir à Dakhla a abrité le 13e Championnat Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2023, ainsi que la deuxième édition du « GWA Wingfoil World Cup ».

Organisées sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ces deux manifestations sportives initiées par l’Association Lagon Dakhla pour le développement du sport et de la culture ont connu la participation de plus 70 riders en provenance de plusieurs pays, dont cinq marocains ayant atteint la phase finale.

Dakhla a aussi abrité la 8ème édition de « Dakhla Downwind Challenge », un événement sportif inédit et une aventure exceptionnelle en kitesurf, qui a réuni plusieurs amateurs et aguerris de ce sport de glisse, dans une atmosphère résolument cosmopolite pleine de rencontres et de partage d’expériences entre nationalités du monde entier.

Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation sportive initiée par l’Association marocaine de kitesurf (AMKS), a pour objectif de créer une nouvelle dynamique dans la ville de Dakhla, connue pour ses atouts et potentialités touristiques lui permettant de s’ériger en une destination privilégiée pour les amateurs et professionnels du kitesurf.

Cette manifestation offre aux kitesurfeurs la plus grande descente au vent en kitesurf en Afrique, avec une moyenne de 100 Km par jour, en naviguant le long des plages vierges du littoral marocain.

La perle du Sud a également abrité la 9ème édition du raid Sahraouiya 2023, organisée par l’association Lagon Dakhla sous le patronage de SM le Roi Mohammed VI. Au-delà de la compétition sportive, il s’agit d’une manifestation de solidarité réunissant de nombreuses équipes féminines autour de l’esprit solidaire qui fait l’essence même de la Sahraouiya.

Par ailleurs, la caravane « Sport sans dopage » a fait escale à Dakhla, deuxième étape d’une tournée nationale entamée en juin dernier, à l’initiative de l’Agence marocaine de lutte antidopage (AMAD).

Organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette caravane vise à sensibiliser aux dangers du dopage, en tant que problème de santé publique qui ne touche pas uniquement les sportifs, à travers un discours accessible à l’ensemble des catégories ciblées.

A cette occasion, une série de thématiques ont été débattu axées notamment sur « Les raisons de l’interdiction du dopage dans le domaine sportif », « Les effets du dopage sur les jeunes », « Les moyens de lutter contre ce fléau » et « Le rôle de sensibilisation de l’AMAD », en plus de l’organisation d’ateliers pédagogiques, d’une plateforme de sensibilisation et de jeux éducatifs.

En outre, Dakhla a constitué l’ultime étape de la 15ème édition du Raid Tanja-Lagouira, initiée par l’association Nord-Sud Action (Association marocaine pour la communication, le développement socio-économique et l’incitation à l’investissement). Ce périple sportif propose aux participants marocains et étrangers de sillonner le Maroc, de Tanger à Dakhla et de découvrir les potentialités socio-économiques et les atouts touristiques exceptionnels des provinces du Sud.

De même, la perle du Sud a abrité la 2ème étape des « Foulées féminines de la victoire », à laquelle ont pris un nombre important de femmes de diverses couches sociales et tranches d’âge.

Initiée par la Fédération Royale Marocaine du Sport Pour Tous (FRMSPT), cette manifestation sportive vise à encourager et motiver toutes les couches sociales, en particulier les filles et les femmes à pratiquer des activités sportives.

Placée sous le signe « Je cours selon mes capacités », cette 2ème étape qui a été marquée par une participation accrue de passionnées de la course à pied, a permis aux participantes de tester le circuit de la course (3 km), de quoi se faire plaisir en sillonnant les principales artères de la ville.

Dans la même veine, Dakhla a accueilli la 1ère édition du tournoi Moulay El Hassan de jeu d’échecs de parties rapides, à l’initiative de l’association cavalier Oued Eddahab de jeu d’échecs.

Organisée en coordination avec la Direction provinciale de l’Éducation nationale d’Oued Eddahab, à l’occasion du 20ème anniversaire de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, cette compétition a rassemblé 20 joueurs d’échecs de l’association cavalier Oued Eddahab de jeu d’échecs.

Ce tournoi qui s’est déroulé au système suisse en sept rondes à la cadence Fischer de 20 minutes, ambitionne d’encourager les jeunes à pratiquer le jeu d’échecs, dans l’optique de permettre à Dakhla de renforcer sa position dans cette discipline sportive à l’échelle nationale.

Par ailleurs, l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Dakhla-Oued Eddahab et l’ONG marocaine Tibu Africa ont signé à Dakhla, une convention-cadre, en vue de promouvoir l’éducation par le sport au profit des jeunes de la région.

Cette convention a également pour objectifs de promouvoir l’éducation, l’insertion professionnelle et l’entrepreneuriat des jeunes, des générations montantes et des femmes par le sport.

En sus, un stage de formation a été organisé à Dakhla pour l’obtention de la licence « CAF-Pro », la qualification la plus élevée dans les structures de formation des entraîneurs.

Initiée par la Direction technique nationale (DTN) relevant de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), en partenariat avec la Confédération africaine de football (CAF), cette session de formation a pour objectif d’élever le niveau du football africain et de valoriser l’entraîneur africain qui pourra désormais répondre aux exigences de haut niveau et aux attentes de plus en plus élevées du métier de coach.

Cette session de formation, la deuxième du genre qui se tient au Maroc, a connu la participation de 25 entraîneurs, dont six étrangers issus de la Tunisie, de la Zambie, du Mali, de l’Ethiopie, de l’Egypte et de la Côte d’Ivoire, proposés par les fédérations partenaires de la FRMF, qui remplissent les conditions requises pour participer à cette session de formation.

La ville de Dakhla semble être plus que jamais confortée dans son statut de destination de classe mondiale pour les passionnés des sports de glisse, d’autant plus qu’elle est devenue destination sportive de choix pour les différentes disciplines sportives.

KD avec Saâd Abou Dihaj (MAP)

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Autres