Suivez nous

Autres

Surf : Morocco Mall Junior Pro à Casablanca

La première étape de la Série européenne de qualification junior (JQS) de la World Surf League (WSL) 2024, le Morocco Mall Junior Pro Casablanca, débutera demain sur la plage d’Ain Diab, à Casablanca, au Maroc.

« La WSL est ravie de revenir au Maroc pour un troisième événement consécutif à Casablanca, » a déclaré Rob Gunning, Tour Manager de la WSL Europe. « Nous organisons des événements au Maroc depuis plus de 10 ans, au profit des athlètes africains et européens. Les surfeurs y concourent pour gagner du prize money et des points de classement, essentiels pour se qualifier pour les Challenger Series (CS) et les Championnats du Monde Junior (WJC). »

Les meilleurs surfeurs européens de moins de 20 ans, ainsi qu’un fort contingent local, vont s’affronter à Ain Diab pour la troisième fois, alors que le surf continue de prendre une place centrale sur la plupart des côtes marocaines. Près de 170 surfeurs se sont inscrits pour ce qui s’annonce être une semaine de surf professionnel hautement compétitive.

Le chemin commence à Casablanca, mais en fin de compte, les jeunes surfeurs ont tous les yeux rivés sur la saison à venir et la course à la qualification pour les Championnats du Monde Junior. La gagnante en titre de l’événement et championne d’Europe, Annette Gonzalez Etxabarri (EUK), sera l’indéniable favorite cette semaine alors qu’elle vient défendre son titre. « Je suis très excitée de revenir à Casablanca et de défendre mon titre. Les conditions ici sont toujours excellentes, et j’ai hâte de voir ce que cette compétition nous réserve. »

Les participants regorgent de talents, mais les favoris devront affronter le reste des tableaux masculins et féminins et chaque surfeur aura pour objectif de gagner un maximum de points de classement et de prize money lors de cette ouverture de saison. Parmi eux figurent des champions du monde amateurs récents, des vainqueurs d’événements JQS précédents et, bien sûr, des surfeurs marocains qui comptent sur leur connaissance locale pour jouer en leur faveur. Ces derniers perfectionneront leurs compétences compétitives contre les meilleurs de la région.

Parmi eux, Tareq Tehraoui (MAR), Ayman Gougali (MAR), Mohammed Reda Madouar (MAR) et Ranya Squalli (MAR) se distinguent comme les candidats les plus solides pour faire flotter haut le drapeau marocain sur leur sol natal.

« C’est incroyable de surfer ici contre des surfeurs internationaux », a déclaré Tehraoui. « Pour nous, les Marocains, c’est une expérience formidable de rivaliser avec les meilleurs d’Europe, et cela nous prépare pour l’avenir. C’est une excellente occasion d’apprentissage, que ce soit pendant les séries ou en général, en observant comment ces surfeurs se préparent avec un coach, font leurs étirements, suivent leurs routines, etc. J’héberge un surfeur français chez moi, donc c’est vraiment génial de partager tout cela ensemble. »

« Je suis ravis de participer à cet événement et je vais certainement donner le meilleur de moi-même », a ajouté Squalli. « C’est ma troisième participation à cet événement, et je prends part aussi à tous les autres compétitions juniors en Europe. C’est donc vraiment spécial d’en avoir un chez nous, au Maroc. »

À 24 heures du début de la compétition, des prévisions de houle solides se confirment. Les journées d’ouverture et de clôture semblent présenter les plus petites houles, mais avec un potentiel d’action notable, surtout le premier jour. Les bancs de sable sont en excellente condition, offrant de bonnes vagues à toutes les marées. Des vents légers de terre sont prévus tout au long de la période, et le risque de brouillard semble minimal à ce stade.

KD avec WSL

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Autres