Suivez nous

Football

Turquie : émotions après le lynchage d’un arbitre

Les auteurs de la violente agression contre un arbitre de football turc à Ankara, parmi lesquels figure un président de club, ont été placés en détention mardi, au lendemain d’un incident qui a provoqué un vif émoi en Turquie et une pluie de condamnations, dont celle du patron de la Fifa.

Le lynchage de l’arbitre, qui souffre d’un traumatisme crânien, a conduit la Fédération turque de football (TFF) à suspendre le championnat de première division jusqu’à nouvel ordre.

Le président du club de Süper Lig d’Ankaragücü, Faruk Koca, et deux autres hommes ayant roué l’arbitre de coups ont été placés en détention provisoire, a annoncé mardi le ministre turc de la Justice Yilmaz Tunç.

Selon les médias locaux, les trois hommes ont été écroués à la prison de Sincan, en périphérie d’Ankara.

L’arbitre, Halil Umut Meler, a annoncé qu’il portait plainte.

Lundi à la fin du match entre Ankaragücü et Rizespor (1-1), le président du club d’Ankara Faruk Koca s’est précipité sur la pelouse pour asséner un puissant coup de poing au visage de l’arbitre de la rencontre, Halil Umut Meler.

Le club de Rize (nord) venait d’égaliser dans le temps additionnel et Ankaragücü s’était vu refuser un but plus tôt dans le match.

Tombé au sol, l’arbitre a ensuite reçu plusieurs coups de pied au visage de la part d’au moins deux autres hommes, et souffre d’un traumatisme crânien.

Dans la nuit, le club d’Ankaragücü a présenté ses « excuses aux supporters (…) et à l’ensemble de la communauté sportive pour ce triste incident ».

KD avec AFP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football