Suivez nous

Football

Un séisme dans la tanière…

L’élimination de l’équipe du Sénégal, championne d’Afrique en titre, du huitième de finale de la 34eme édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) face à la Côte d’Ivoire, a été mal accueillie par la presse locale de ce mardi qui parle d’un » séisme dans la tanière » et d’un « tsunami à Yamoussoukrou ».

« Les Lions perdent leur trophée », affiche à sa Une le journal « Sud Quotidien », soulignant que la Côte d’Ivoire a ouvert la succession du Sénégal en sortant victorieuse du huitième de finale disputé hier lundi au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro.

‘’Bien lancés dans la rencontre, les Lions ont vite perdu le contrôle du match avant de s’incliner aux tirs au but. L’aventure de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations s’arrête pour le Sénégal. Champions en titre, le parcours des Lions s’est brusquement arrêté ce lundi face à la Côte d’Ivoire dans le cadre des huitièmes de finale au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro », écrit le quotidien.

Le journal « Bës Bi le Jour » parle quant à lui de « Coup KO ivoirien’’. « L’équipe nationale du Sénégal ne défendra pas son titre de champion après avoir été éliminée, en huitième de finale de la 34ème édition de la CAN, par le pays hôte, la Côte d’Ivoire (1-1, 4 tab 5). Une élimination difficile pour des Lions qui n’ont véritablement pas su emballer la partie et mis en confiance une équipe ivoirienne miraculée après un premier tour chaotique », souligne le média dakarois.

« Tsunami à Yamoussoukro! « , affiche de son côté, « WalfQuotidien ». « L’aventure s’arrête. Les Champions d’Afrique ne conserveront plus leur trophée continental. Les Lions sont tombés hier, au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro. Personne ne s’attendait à un tel dénouement. Car, au regard des parcours des deux équipes, le Sénégal partait largement avec la faveur des pronostics », écrit le journal.

« Libération » parle lui aussi de « Séisme dans la tanière » , alors que le journal « Source A » titre « Séisme à Yamoussoukro ».

« Rageant », barre également « Le Soleil » à sa Une, en relevant que la Côte d’Ivoire a réalisé la plus grande sensation des huitièmes de finale de la CAN en éliminant le Sénégal, champion d’Afrique en titre.

Quant au journal « Les Echos », il lie cette défaite à ‘’un coaching perdant « , alors que « Vox Populi » évoque « la malédiction des champions qui s’abat sur les rois Lions’’.

La Côte d’Ivoire, qualifiée miraculeusement en 8eme de finale, a éliminé le Sénégal lundi à Yamoussoukro (1-1, 5 t.a.b. à 4) pour aller en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, où elle sera opposée au vainqueur du match qui ce joue ce mardi entre le Mali et le Burkina Faso.

KD avec MAP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football