Suivez nous

Football

Dortmund coiffé sur le poteau

Le Bayern Munich a remporté à la différence de but aux dépens de Dortmund un onzième titre consécutif de champion d’Allemagne, grâce à sa victoire samedi à Cologne (2-1) et à l’énorme désillusion pour le Borussia contre Mayence (2-2), samedi à l’issue d’une incroyable dernière journée de Bundesliga.

Le Bayern, qui accusait deux points de retard sur Dortmund à l’entame de cette dernière journée, peut remercier Jamal Musiala, buteur providentiel à la 89e minute, qui lui a offert une victoire étriquée à Cologne, tout autant que Dortmund, qui avait toutes les cartes en main pour mettre fin à l’hégémonie bavaroise, mais qui s’est sabordé à domicile arrachant un match nul impensable.

Un but de Kingsley Coman pour le Bayern dès la 9e minute de jeu, une ouverture du score de Mayence dans le Westfalenstadion, citadelle imprenable du Borussia Dortmund, un penalty manqué par Sébastien Haller pour le BVB et un deuxième but de Mayence.

En l’espace d’une vingtaine de minutes, la course pour le titre de champion d’Allemagne a viré à l’après-midi cauchemardesque pour Dortmund et au rêve éveillé pour le Bayern, mal en point après sa défaite la semaine dernière contre le RB Leipzig (3-1) à domicile.

Pour son soixantième anniversaire, la Bundesliga s’est ainsi offert un changement de leader lors de la dernière journée, du jamais-vu depuis mai 2000, lorsque le Bayern, déjà lui, avait battu Brême et profité de l’impensable défaite du Bayer Leverkusen sur la pelouse du promu Unterhaching (2-0), en périphérie sud de Munich, pour remporter le titre.

Signe que la Ligue allemande ne tablait pas vraiment sur un tel scenario, le trophée qui a été remis samedi au capitaine du Bayern Munich Manuel Neuer dans le stade de Cologne n’est qu’une réplique.

L’original se trouvait à une petite centaine de kilomètres de là, dans le Westfalenstadion, où les 81.365 spectateurs (sans compter les dizaines de milliers de supporters dans les rues de Dortmund) sont restés de très longues minutes sonnés par la cruelle issue d’une saison forte en rebondissements.

Le véritable Schale, nom du trophée remis au champion, fera le voyage de la Ruhr industrielle vers la capitale de la Bavière, pour des célébrations bien plus festives que prévues après un tel retournement de situation lors de cette dernière journée.

Rendez-vous est donné aux supporters du Bayern dimanche en fin d’après-midi sur la Marienplatz et des héros attendus au balcon de l’Hôtel de Ville de Munich vers 17h30.

KD avec AFP

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

À VOIR

Advertisement

Plus sur Football